Vous êtes ici

Plan Climat Marseille

­­­­­Un Plan Climat : pourquoi faire ?

Il est désormais établi que le réchauffement climatique est une ­conséquence de l'augmentation des "gaz à effet de serre"­ dans l'atmosphère. ­
Les activités humaines consommatrices d'énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) émettent ces gaz et contribuent donc pour une part importante au dérèglement climatique qui engendre des phénomènes extrêmes, néfastes pour la population.
Les objectifs prioritaires d'un Plan Climat Énergie Territorial (PCET), visent d'une part, sur la base d'un bilan initial des émissions des "gaz à effet de serre" appelé "Bilan carbone", à en diminuer la production, et d'autre part à se prémunir contre les effets des bouleversements climatiques.

La Ville de Marseille a approuvé en décembre 2008 un Plan Climat Territorial pour répondre à son échelle locale, aux enjeux climatiques globaux.­ ­ ­­

­Celui-ci visait à réduire par quatre nos émissions de gaz à effet de serre produits d'ici 2050 et à réduire la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique.
Les nouvelles obligations réglementaires issues des lois Grenelle I & II sont l'occasion d'inscrire et de pérenniser cette démarche ambitieuse avec des objectifs chiffrés à atteindre d'ici 2020.­

Le Plan Climat Énergie Territorial doit contribuer d'ici 2020 à :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre dues à ses activités de (20%),
  • Produire des énergies renouvelables venant se substituer à la consommation d’énergies "fossiles"­.
  • Maîtriser et diminuer de 20%  les consommations d’énergies et de carburant engendrées par l'utilisation des bâtiments, des véhicules à moteurs, la fabrication et le transport des biens et services.
  • S'adapter aux changements climatiques par des mesures d'adaptation ou d'atténuation : ­
  • Les mesures d'atténuation concernent en priorité la lutte contre les inondations, les nouveaux risques infectieux.

    Les mesures d'adaptation doivent permettre d'améliorer la qualité de l'air, préserver la biodiversité, économiser les ressources (le sol, l'eau...).­

Le Plan Climat Énergie Territorial de la Ville est constitué de plus d’une centaine d’actions, déjà engagées ou à mettre en œuvre. Il a été approuvé le Conseil municipal le 10 décembre 2012.

Pour permettre à nos concitoyens d'en prendre connaissance, une présentation synthétique en est faite au travers des cinq axes principaux. Vous la trouverez à la rubrique "­Plan Climat Énergie Territorial de Marseille".

Retrouvez les résultats de la consultation publique
 

­Extrait loi Grenelle2: Art L 229-26

« II. – En tenant compte des bilans des émissions de gaz à effet de serre prévus à l’article L. 229-25, ce plan définit, dans les champs de compétences respectifs de chacune des collectivités publiques (énumérées au I ):
« 1° Les objectifs stratégiques et opérationnels de la collectivité afin d’atténuer le réchauffement climatique et de s’y adapter ;
«2° Le programme des actions à réaliser afin, notamment, d’améliorer l’efficacité énergétique, d’augmenter la production d’énergie renouvelable et de réduire l’impact des activités en termes d’émissions de gaz à effet de serre conformément aux objectifs issus de la réglementation communautaire relative à l’énergie et au climat ;
« 3° Un dispositif de suivi et d’évaluation des résultats.
« III. – Il est rendu public et mis à jour au moins tous les cinq ans.
« IV. – Il est compatible avec le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie défini à l’article L. 222-1.»

En savoir plus : http://www.pcet-ademe.fr

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet