Vous êtes ici

Bassin de rétention Ganay : un bassin protecteur du Parc National des Calanques

20 mars 2017

De 2014 à 2017, le Groupe SUEZ, au travers de sa filiale SERAMM, a construit un bassin de rétention des eaux pluviales, en amont de la station d’épuration Géolide, enterré sous le stade Ganay (9e). Le bassin de rétention Ganay a été inauguré lundi 20 mars.

L’équipement va permettre de réduire de moitié les rejets non traités au large de la calanque de Cortiou, dans le Parc National des Calanques.

D’une capacité de stockage de 50 000 m³, ce bassin, hors normes par ses dimensions, améliore très sensiblement le système d’assainissement de la métropole en lui permettant de traiter les eaux usées et pluviales, notamment,lors de forts épisodes pluvieux.

Le site constitue l’un des projets les plus ambitieux du contrat d’agglomération et du contrat de baie de la Métropole Aix-Marseille Provence, qui prévoient la construction d’autres bassins afin de collecter à terme 140 000 m³ d’eaux usées et pluviales.

Comment cela va-t-il fonctionner ?

Par temps sec, la station d’épuration Géolide, à plusieurs centaines de mètres, assure l’intégralité du traitement des eaux usées de Marseille et de 16 autres communes.

Cependant, lors d’orages violents, la station ne peut pas absorber la totalité des eaux de pluies. Désormais, grâce au bassin de rétention Ganay, les volumes d’eaux usées et pluviales seront régulés. Lorsqu’un orage surviendra, les eaux de ruissellement seront ainsi dirigées vers le bassin Ganay pour y être stockées dans la limite de 50 000 m³. Auparavant, ce surplus ponctuel d’eaux usées était évacué directement vers la mer.

Le centre de pilotage de Géolide gère le rythme et l’opportunité de sa vidange quand la pluie cesse provisoirement ou définitivement. Plein, le bassin peut être vidé en 24h vers Géolide.

Plus d'infos...
 

­­­Chiffres clés
  • 50 millions d’euros investis par Suez
  • 3 années de travaux
  • 56 m de diamètre
  • 30 m de profondeur
  • Un tunnel de 3 mètres de diamètre et d’une longueur de 300 mètres reliant l’émissaire 1 sous le boulevard Michelet au Bassin Ganay
  • 80 000 tonnes de béton coulé
  • 4 000 tonnes d’acier utilisé

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet