Vous êtes ici

Un quatrième grand hôtel à insectes pour Marseille

14 juin 2018

Le 4e grand hôtel à insectes de la ville de Marqeille a été inauguré le jeudi 14 juin au Parc de l'Oasis (49, chemin de Saint-Antoine à Saint-Joseph, 15e).

Ce grand hôtel à insectes pollinisateurs sauvages est la 4e structure d'accueil spécifique après celles créées au Jardin botanique du parc Borély (8e) en 2016, dans le parc Athéna (13e) en 2017 et dans le Parc Bortoli (8e) le 1er juin dernier. Cinq derniers grands hôtels seront installés, par la suite, dans les autres parcs de la ville labellisés EcoJardin.

Objet totem, il offre plus qu'un habitat aux précieux auxiliaires, en informant le public de la nécessité de les préserver et en aidant ainsi le retour de la nature en ville.

De leur côté, les 112 petits hôtels à insectes sont maintenus dans douze parcs municipaux pour les besoins de l'étude en cours sur la biodiversité en milieu urbain. Cette étude a déjà permis d'identifier plus de 100 espèces d'abeilles sauvages en ville, rappelant l'extrême importance de ces hyménoptères, sans qui 87 % des plantes à fleurs et 75 % des plantes cultivées disparaîtraient.

D’autres actions sont mises en oeuvre pour favoriser la biodiversité dans les parcs :

  • l’installation de plus de 150 nichoirs à mésanges sur divers sites
  • 2 espaces plus particulièrement dédiés aux papillons (parc de la Moline et domaine Montgolfier)
     
­­­Marseille, 11e ville la plus verte au monde selon le site TravelBird

Le site TravelBird, spécialiste du voyage en ligne, a placé Marseille à la 11ème place au classement des 50 villes les plus vertes dans le monde. Ce classement international met en évidence les zones urbaines pour les résidents en termes d'environnement et les premières destinations urbaines pour les voyageurs soucieux de l'environnement.

Pour ce palmarès, 50 villes parmi les plus grands pays de lʼOrganisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont ainsi été évaluées selon 3 critères : les espaces naturels, les espaces cultivés par lʼhomme et les espaces dédiés à la production alimentaire.

En savoir plus...

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet