Les usines SEVESO

La directive européenne SEVESO* II du 9 décembre 1996 a considéré comme SEVESO une installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) qui utilise des produits dangereux en quantité définie par une nomenclature.

Ces établissements peuvent générer des risques d'incendie, d'explosion et/ou de nuage toxique, à l'intérieur voire à l'extérieur du périmètre de l'usine, sur le territoire communal de Marseille.

L'implantation et le contrôle de ces établissements sont de la stricte compétence du Préfet, notamment sur le plan de la sécurité.

Deux sites classés SEVESO sont actuellement en activité sur la commune de Marseille :

  • L'usine ARKEMA (ex ATOFINA ex ATOCHEM) à Saint Menet (11ème),
  • L'usine CEREXAGRI aux Arnavaux (14ème).

> Consignes de sécurité Cerexagri
> Consignes de sécurité Arkema

> Les consignes de sécurité pour les risques industriels type Seveso (pdf)

> Les consignes de sécurité pour les risques industriels - diffus (pdf)

 ► Accéder à la carte sur les risques majeurs

 

Le Transport de Matières Dangereuses (TMD)

Les conséquences du risque afférent au TMD dépendent avant tout du produit transporté, qui peut être inflammable, toxique, explosif ou radioactif.

La commune de Marseille est concernée par ce risque par voie routière, ferroviaire, maritime et par canalisation (gazoduc). Dans les zones urbanisées, l'existence d'installations commerciales ou industrielles nécessite l'approvisionnement en marchandises dangereuses qui empruntent, en particulier, les infrastructures routières. Une quantité importante de ces marchandises transite également par le port ou le réseau ferroviaire. Enfin certaines des matières (gaz, produits pétroliers) peuvent utiliser des conduits implantés sur le territoire communal.