Vous êtes ici

Parc Athéna

Le parc Athéna, situé au cœur du Pôle technologique de Château Gombert, s’étend sur 14 hectares d’anciennes terres agricoles. Les qualités paysagères du site, les éléments patrimoniaux sauvegardés et son potentiel naturel confèrent à ce parc une identité forte.

Ses ressources naturelles en eau, notamment les ruisseaux de la Grave et des Bessons, génèrent des zones humides, plutôt rares sur le territoire de la commune. Saules, peupliers, frênes, ormes, cannes de Provence bordent les ruisseaux, et des roseaux ont spontanément colonisé la mare transformée en bassin de rétention.

Sur le plateau, en revanche, on retrouve la végétation habituelle des espaces naturels méditerranéens : pins d’Alep, pins parasol, et chênes pubescents. Cette diversité végétale attire une faune variée, et offre parfois repos et nourriture aux oiseaux migrateurs.

Le parc Athéna doit son nom au théâtre dont on peut observer les vestiges. Il a été construit à l’antique au début du XXème siècle, sur commande du propriétaire des lieux, Paul Barlatier (patron de presse et homme de culture). Ce théâtre est l’un des premiers édifices réalisés entièrement en béton armé. Il inclut une reproduction du temple Athéna Niké (Niké signifie en grec « la victoire » ) érigé sur l’Acropole. De 1908 à 1914, il accueillit des spectacles très courus par la bourgeoisie marseillaise « dans un panorama à l’antique où se modèle un peu d’Arcadie ».

La construction du parc intègre les équipements déjà existants sur le site : la déchetterie, le bassin de rétention de la Grave, les bâtiments conservés, le théâtre Athéna Niké et les éléments patrimoniaux tels que la Rocaille ou le canal…

Aujourd’hui, seule la première tranche du parc est ouverte au public. Les travaux de la deuxième tranche sont prévus à partir de janvier 2009 pour une période de deux ans. Ils concernent les abords de la petite bastide existante et du jardin situé en contrebas incluant le bassin et sa rocaille, éléments patrimoniaux du début du XXème siècle.

A terme, le parc comportera :

  • Un boulodrome
  • Des aires de jeux pour les enfants
  • Des pistes cyclables d'éducation routière
  • Un bol pour skate, un parcours sportif
  • Un solarium avec zone aquatique ludique
  • Des zones de repos
  • De détente et de découverte
  • Un parking de 80 places

Grâce à lui, les habitants de ce quartier en pleine évolution pourront, à travers la mise en scène d’un passé agricole encore tout proche, retrouver un peu du charme de la campagne marseillaise.
 


Adresse

Rue Albert Einstein 13013 Marseille

Animez-vous aux jardins

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet