Vous êtes ici

Parc François Billoux

Présentation

 

Le parc de Saint Louis, devenu parc François Billoux en hommage à l’ancien ministre, député de la circonscription pendant 25 ans, a été ouvert au public en 1978.  Seulement quelques années plus tard, la Ville y installe la mairie du 8e Secteur.­

Le parc tel que les marseillais peuvent le découvrir aujourd’hui ne représente qu’une partie d’un vaste domaine qui, au XVIIIe siècle, s’étendait sur 27 hectares disposés le long du ruisseau des Aygaldes. La propriété, qui comprenait alors trois moulins et une chapelle, n’a cessé d’évoluer et de passer de famille en famille jusqu’au XIXe siècle.

Composé des « campagnes » Laplane et Aurenty et d’une propriété industrielle, l’ex « Moulin des peupliers » exploité jusqu’en 1921, le domaine a été en partie préservé de l’industrialisation qui transformait profondément ce quartier du nord de Marseille.

Longtemps propriété des Raffineries de sucre Saint Louis, il comprend deux bastides, l’une construite au XVIIIe siècle, la « Villa Laplane », dont la curieuse façade en « pastiche mauresque » témoigne du goût de l’époque pour l’orientalisme, et l’autre au XIXe siècle, la « Villa Aurenty », ainsi que les vestiges du Moulin des peupliers.

En 1974, la Ville de Marseille achète les trois propriétés composant le domaine pour y établir un parc public et installer la mairie des 15e et 16e arrondissements. Cette mairie de secteur fut d’abord installée dans la Villa Aurenty, puis dans la Villa Laplane qu’elle occupe encore aujourd’hui. En 1989, elle construit le théâtre de plein air de la sucrière qui accueille chaque été une partie du « Festival de Marseille ». Des jeux d’eau ont aussi été installés pour le plus grand bonheur des enfants.

Protégé par une végétation dense et très diversifiée, le parc, qui s'étend sur une surface de 5,2 hectares, permet de s’isoler d’un environnement industriel et urbain dense : oliviers et mûriers à papier, chênes blancs et platanes centenaires y côtoient des palmiers de l’espèce Jubea, des troënes, des buis, des lauriers-tins, et des bambous… On peut toujours y voir le tracé de la voie ferrée qui reliait l’usine des Raffineries de sucre à la gare du Canet, la voie en pavés anciens qui reliait le domaine à la rue de Lyon, ainsi que les vestiges du Moulin des peupliers, aujourd’hui logement du gardien du parc.
­

Infos pratiques

 


Adresse

246 Rue de Lyon - 13048 Marseille

Horaires

  • du 1er novembre au 14 février­ de 8h à 17h30
  • du 15 au 28 ou 29 février de 8h à 18h30
  • du 1er mars au 30 avril de 8h à 19h
  • du 1er mai au 31 août de 8h à 20h
  • du 1er septembre au 14 octobre de 8h à 19h
  • du 15 au 31 octobre de 8h à 18h
  • En savoir plus

Animez-vous aux jardins

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet