Culture Culture

Retrouvez Vérane Frediani, autrice engagée, à la Foire de Marseille


Journaliste de formation, Vérane Frédiani est une figure emblématique du monde de la gastronomie à Marseille. Elle alterne depuis plusieurs années, les documentaires et les ouvrages sur le sujet. Elle a notamment réalisé le documentaire "À la recherche des femmes chefs" afin de mettre en lumière les femmes travaillant dans l'univers de la gastronomie.

Elle est également l'autrice du livre "Marseille cuisine le Monde" dans lequel elle rend hommage à la richesse et à la varité des cuisines de la cité phocéenne. Associée à la Ville de Marseille pour la sélection des 15 chefs locaux invités sur l'espace de la Ville à la Foire, elle y dédicacera son ouvrage (qui sera également à la vente) samedi 24 septembre de 17h à 19h et dimanche 2 octobre de 12h à 14h.

 

Marseille, carrefour culinaire


"Chaque chef, cheffe invité(e) sur l'espace de la Ville fera découvrir son univers culinaire en proposant une démonstration d’une recette ou un atelier, en expliquant d’une part les origines de sa recette et mais aussi pourquoi sa cuisine est à la fois profondément personnelle et magnifiquement marseillaise.

Les cuisines marseillo-béninoise, kabyle, libanaise, arménienne, provençale, italienne, congolaise, réunionnaise, marocaine, algérienne, vietnamienne et israélienne ont été invitées à participer à cette fête gourmande orchestrée par la Ville de Marseille et les Grandes Tables.

En prenant le temps de se régaler, c’est toute l’histoire de Marseille qui se jouera devant nos yeux et nos papilles. Nous en apprendrons sur la cuisine de chacun et chacune, nous verrons comment ces univers culinaires se superposent en utilisant les mêmes ingrédients comme le fameux pois chiche, l’ail, le persil… comment les recettes ont voyagé en influençant ça et là les coutumes locales et comment les traditions se réinventent.

Les Marseillais utilisent la cuisine comme un langage. Le mélange culinaire crée des liens entre les différentes vagues migratoires, les générations, les quartiers, et l’identité marseillaise n’en ressort que plus forte. De cette façon, Marseille, carrefour culinaire, prend toute sa légitimité."

La scène culinaire marseillaise en pleine révolution. La richesse et la diversité de la ville se retrouvent enfin dans des menus enthousiasmants et de qualité à l’extérieur du cercle familial. Les Marseillais qui, historiquement ne mangeaient pas beaucoup au restaurant ou se limitaient aux nombreuses pizzerias de la ville, cultivent à présent leur légendaire appétit, leur goût de l’échange, du partage et de la convivialité, grâce à de nouvelles tables, à de sérieux talents et notamment à de nombreuses femmes chefs"

Les guides s’enflamment, les critiques gastronomiques débarquent par paquets, les touristes ne sont plus tout à fait les mêmes mais plus important, les Marseillais redécouvrent leur ville. Les cuisiniers et cuisinières qui inventent la gastronomie marseillaise d’aujourd’hui fonctionnent de la même manière que nous tous ici, une main dans l’ailleurs, dans le passé, dans les souvenirs, et une main tendue vers l’autre, vers l’avenir, la nouveauté. Le ciment entre les deux, c’est le terroir marseillais.

Marseille a tout intérêt à faire de ces hommes et femmes chefs des modèles pour les générations qui arrivent et qui peinent à rêver leurs vies d’adultes. La culture gastronomique de chacun(e) permet de se créer une carrière et une reconnaissance dans une ville où le travail manque et où comme partout, les jeunes ont besoin de référents proches et accessibles. Marseille ville monde, aussi dans l’assiette ? Avec plaisir !"



Copyright : Franck Ribière